Hội An : un kaléidoscope historique

Située au centre du pays, Hội An dispose d’une offre culturelle pléthorique. Mélange d’époque, de styles et d’influences dues à son passé, cette ville vietnamienne propose, aujourd’hui encore, des objets d’artisanat qui se mélangent à des spécialités culinaires emblématiques. Entre couleurs et traditions, Hội An a de quoi plaire aux petits comme aux grands.

Le reflet de son histoire

Hội An est une véritable mosaïque architecturale. Le long des rues étroites, les bâtiments coloniaux français colorés se mélangent aux temples chinois en bois ou aux maisons-tubes vietnamiennes aux décorations exubérantes.

En se promenant dans la vieille ville, les voyageurs découvrent à chaque coin de rue des échoppes d’artisanat qui cohabitent harmonieusement avec de chics boutiques de vêtements sur mesure et des restaurants aux menus typiques.

La ville reflète les différentes influences historiques des colons qui l’habitèrent jadis.

Un véritable art de vivre

Plus qu’une simple cité historique, Hội An offre aux visiteurs un art de vivre méconnu.

Depuis des siècles, cette ancienne ville portuaire porte haut les couleurs de l’artisanat. C’est à Hội An, précisément, que se trouvent les plus fervents ouvriers du bois, de la pierre et de la céramique.

Mais aujourd’hui, cette ville déborde également de vie et de couleurs avec son marché alimentaire situé au bord de la rivière. Les larges plages situées à l’extérieur de la ville participent également à l’animation avec leurs jolis palmiers et leurs huttes « à poissons ».

La culture à portée de main

Hội An a su tirer parti de la richesse de son histoire. La ville possède de nombreux musées qu’il convient, pour les voyageurs, de visiter.

Le musée de la céramique est sans doute le plus emblématique de la cité. Les visiteurs peuvent y admirer plus de 430 céramiques datant du VIIIe au XVIIIe siècle. Certaines de celles-ci proviennent d’excavations de sites archéologiques.

Le musée du folklore présent également des collections d’une grande valeur. Il offre aux yeux des visiteurs plus de 600 objets classés par thématique comme le folklore, les tenues traditionnelles ou les traditions durant la période coloniale. Certains des objets présentés ont plus de 100 ans.

Le parc de Terracotta propose de jolies activités de découvertes. Le voyageur y plonge entièrement dans l’art de la poterie. Découverte de la vie des artisans, des techniques et des œuvres, parfois inattendues, réalisées, tout est mis en place pour permettre aux visiteurs de se croire, pour quelques instants, dans la vie d’un véritable potier.

De l’architecture sous toutes ses formes

La ville d’Hội An comporte aussi de très beaux monuments ou ensembles architecturaux. Parmi ceux-ci, les voyageurs se rendent volontiers au temple de Cam Pho ou à la pagode de Chuc Thanh.

Mais en déambulant dans les rues sinueuses de la cité, les regards se tournent vers Duong Thuong, le hall de rassemblement. Celui-ci est un des plus vieux de la ville puisqu’il fut érigé en 1741. Si l’extérieur de l’édifice reste quelque peu sobre, l’intérieur, quant à lui, est généreusement décoré. Une véritable merveille à visiter de toute urgence.

La vieille ville de Hội An propose aux visiteurs un grand nombre de beautés architecturales et culturelles. Elle fait partie des villes indispensables à visiter lors d’un voyage au Vietnam.Photo de Voyage au Vietnam sur mesure

Laissez un commentaire