Le delta du Mékong

En route pour les couleurs du Vietnam !

Entre ses canaux, ses îles et ses fruits, le delta du Mékong a tout pour séduire les visiteurs les plus exigeants. L’animation de ces villes contraste avec la torpeur des buffles pataugeant dans les rizières. Non loin, les bateaux chargés de fruits et de noix voguent au rythme du puissant Mékong et de ses bras qui strient le paysage. Les oiseaux enchanteurs des forêts de mangroves virevoltent autour des temples bouddhiques et des pagodes khmères. Une véritable mosaïque de vie à découvrir sans modération.

Quand partir dans le delta du Mékong ?

Le delta du Mékong connaît 3 saisons distinctes. En janvier, ses plages connaissent un climat sec et tempéré. Mars et le printemps sont des périodes propices au voyage en raison du climat modéré. Novembre constitue le début de la saison sèche et est marqué par de nombreuses manifestations folkloriques.

Que voir dans le delta du Mékong ?

Le delta du Mékong est une région particulièrement variée. Il est possible d’y réaliser une foule d’activités. Les voyageurs peuvent également y faire de fabuleuses découvertes.

Les voyages en bateau

Dans une région où serpentent les canaux, les voyages en bateau offrent toujours de grandes possibilités. Entre My Tho et Ben Tre, les vacanciers peuvent parcourir des îles verdoyantes tout en se régalant de fruits et de poissons frais.

L’île de Phu Quoc

L’île de Phu Quoc constitue une merveilleuse excursion pour parcourir ses pistes de terre rouge, à pied, à vélo ou à moto et admirer le coucher du soleil sur les plages.

Les marchés flottants

Pour découvrir la culture et la vie quotidienne des paysans du sud, rien de tel qu’une visite matinale sur les marchés flottants de la région. Les touristes y découvrent des merveilles culinaires et artisanales.

Le marché flottant de Cai Rang est sans aucun doute le plus populaire. Il possède une myriade de bateaux chargés de fruits colorés et sucrés.

Celui de Phong Dien est bien moins connu. Cependant, les voyageurs y sont séduits par la beauté des embarcations.

Le marché flottant de Cai Be est sans aucun doute le plus photogénique avec l’immense cathédrale française à l’avant-plan.

Enfin, celui de Phung Hiep est un véritable marché fruitier. Les bateaux y sont généralement petits mais remplis d’une multitude de produits agricoles plus colorés les uns que les autres.

La réserve ornithologique de Tra Su

La réserve ornithologique de Tra Su est une véritable merveille pour la biodiversité de la région. Entre les nuages de cigognes et d’aigrettes, les voyageurs s’émerveillent des nombreux sites naturels inégalables.

La réserve peut être parcourue dans de petites embarcations et complétée par des balades à vélo. Elle est située dans une forêt primitive préservée.

Les plantations de cocotiers

Situées dans la région de Ben Tre, les plantations de cocotiers constituent l’essence même de la vie des agriculteurs. Considérée comme « la capitale nationale de la noix de coco », la région produit des fruits d’une teneur en huile exceptionnelle. Ils sont principalement utilisés pour l’alimentation et l’artisanat.

Les pagodes khmères

Les régions de Chau Doc et de Tra Vinh sont émaillées par des centaines de pagodes khmères disséminées au cœur d’interminables rizières. Hors des circuits touristiques habituels, ces pagodes méritent indéniablement un détour.

Près de Soc Trang, la pagode Chua Doi se révèle également être un endroit exceptionnel où flottent calme et sérénité. Les autochtones l’appellent la pagode des chauves-souris en raison des milliers de demoiselles de la nuit qui y vivent.

Laissez un commentaire